National Socialisme et 40k: Ou comment la compétition montre de très bonnes augures quant au futur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

National Socialisme et 40k: Ou comment la compétition montre de très bonnes augures quant au futur.

Message  Invité le Lun 19 Avr - 14:59

http://forum.warhammer-forum.com/index.php?showtopic=145249&st=0

Quand j'ai lu la première fois, j'ai ri.
Parce que j'ai cru que c'était de l'ironie.
Mais visiblement ça n'en est pas.
Monsieur Salgin peut se cacher là où il veut avec ses petites phrases "cela n'engage que moi", c'est surtout qu'il n'assume pas ce qu'il dit.
Et pourtant, ce qu'il dit est grave.

Nous sommes dans ce qui s'apparente plus à un e-sport qu'à un réel sport, car même si nous nous déplaçons pour jouer, nous utilisons la dématérialisation des moyens de communication afin de faire la base de ce que nous faisons.
L'on nous sort un ETC, avec un charte, que j'ai même traduite dans son intégralité, soulignant bien ce coté "manifestation", et non compétition internationale.
Nulle question de compétition, d'identité nationale, de valeur et autres conneries dans cette belle charte. Non, juste se réunir entre personnes partageant la même "passion" pour pousser de la gurine, même si cela doit se faire sous le cadre d'une compétition
Mais quelle compétition ? Une compétition nulle et non avenante, sans aucun crédit à en tirer, aucune reconnaissance nationale, rien, aucun enjeu, pas de récompense. Ce qui devrait être la façon la plus saine de se faire de la compète: Pour la gloire.
Et l'on nous rabâche, nous français dont la connerie est définitivement sans limites, un qualif. Soit, il fallait bien départager les gens, pourquoi pas toussa. L'idée est correcte dans son fond, même si la forme est contestable.
Ce que cette "manifestation" a par contre apporté dans l'univers 40K est horrible. Enfin, c'est ce que je croyais. Mais en fait, j'ai juste l'impression qu'elle a révélé les gens dans leur vraie nature, et que cette apparente "compétition amicale" qu'était le tournoi, cette déconnade pure et simple, ce n'était pas la réalité, mais un bouclier de "bonnes manières".
Mais soit, c'est la nature des gens, laissons filer, jouons leur jeu.
Mais ça
CA
C'est intolérable.
Qu'on ne vienne pas me parler de civisme, de blabla qui ne sont que des conventions établies par le régime en cours.
Mais les idées que ces posts véhiculent, surtout ceux du grand, du bon, du je ne voudrais pas être ses gosses quand il les "éduquera", Salgin.
Non, Jamais. Elles ne devraient même pas figurer dans un forum dédié à ce jeu.
On vient me parler de transfuge, d'identité nationale, de dignité.
Mais qu'est-ce que tout ça ? Pourquoi osons nous même formuler ces mots dans un tel cadre. Nous sommes là pour "JOUER". Que cela soit sérieux ou non, que cela soit ETC ou non, le but est bien la réunion de joueurs?
Ce n'est jamais qu'un tournoi par équipe, sans crédit ni crébilité externe (en dehors de 40K). Jamais nous ne verrons un filet dans les niouzes indiquant la "victoire de la "Team France" (et je tiens à laisser ce nom en anglais, tant le terme "L'équipe de France" me révulse) à L'European Tournament Championship de Warhammer 40.000, un jeu de petits soldats."
Donc, qu'est-ce que l'identité nationale et surtout la "capacité" à aller à un tel évènement vient faire ici ?
Sommes nous tombés assez bas pour avoir des considérations proches du National Socialisme ? Le Bon aryen serait-il ici le grobill notoirement pinailleur, potes avec les autres grobills (parce que, ne nous leurrons pas, sans le carnet d'adresse, le bon joueur n'est rien à 40K) ?
L'identité nationale, dans une Europe en construction, qui j'espère ira beaucoup plus loin que ce qu'elle est actuellement, dans une manifestation sans autre but que "Have Fun" (DIXIT LA CHARTE) ? Nous ne représentons en aucun cas le "Pays" (on passera outre le fait qu'une quelconque représentation soit Légitime, car c'est s'aventurer un peu trop loin). De quel droit parlons nous de transfuge ? De quel droit pouvons nous interdire, huer, des personnes souhaitant se rendre dans une manifestation ludique dans le seul but de rencontrer des gens venant d'autres pays ?
Ces gens, ces "transfuges", ces "mercenaires" devraient être applaudis. Car ce sont eux qui choisissent de s'intégrer, de coopérer avec une équipe provenant d'une autre partie de notre bonne vieille Europe, mus par une "passion" commune qu'est la gurine.
La réaction de Billou il y a deux ans, alors que tous étaient entrain de peaufiner leurs matrices, qui était d'aller boire avec les Anglais, les bonnes relations qu'entretient YeN avec l'équipe allemande (et suédoise, il me semble), c'est ça l'esprit que devraient avoir ces gens, qui vont soit disant nous "représenter".

FoX, coup de gueule.

PS: Après avoir relu la réponse de Chtio quant au point de vue des officiels à ce sujet, les pratiques dérivées concernant cette "nationalité" est autant répréhensible que l'attitude de ce bon grand Salgin.
Excusez du peu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: National Socialisme et 40k: Ou comment la compétition montre de très bonnes augures quant au futur.

Message  Invité le Lun 19 Avr - 21:20

J'ai juste envie de dire, à la lecture du topic puis à la lecture de ton post, que c'est accorder bien trop d'importance à qqch qui n'en mérite aucune...

Winny, "c'est pas en balançant de l'huile sur le feu qu'on l'éteint".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum